Installez ce dont vous avez besoin

Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
podcast

 

Une fois équipé.e, vous allez pouvoir personnaliser vos équipements selon vos besoins et vos envies. Aussi, ayez les bons réflexes :

  • personnalisez votre environnement :
    • activez et paramétrez les options d'accessibilité de votre ordinateur / tablette / smartphone et explorez celles de votre navigateur internet,
    • télécharger (gratuitement ou non) et installer les applications mobiles (IOS, Android) de votre choix (certaines ont été développées autour du handicap ou de l'accessibilité) ; découvrez une sélection d'outils numériques proposée sur le site du CRRCH.
  • adapter votre poste de travail :
    • si vous êtes en situation de handicap, vous pouvez éventuellement avoir besoin de certains aménagements et/ou équipements spécifiques pour utiliser votre matériel. Dans ce cas, vous devrez faire une démarche auprès de l'ergothérapeute de la MDPSH (Maison Départementale des Personnes en Situation de Handicap),
    • si besoin, celui-ci peut se mettre en relation avec le C-rnt d'APF France handicap (Centre d'Expertise et de Ressources Nouvelles Technologies et Communication) afin d'être conseillé par deux ergothérapeutes ayant acquis au cours des années une grande expérience dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies appliquées à l’aide aux personnes en situation de handicap, ainsi qu’à l’aide à la communication n’incluant pas nécessairement de techniques numériques.

 

Picto handicap visuel.jpgAccès audio :
podcast

 

Osez franchir les portes du Libre !

  • découvrez l'informatique libre avec des associations locales telles que Linux Ariège, les Fablab de l'Ariège (Laborlab) et Orditux Informatique
  • adoptez les logiciels libres et faites des économies plutôt que d'acheter des licences de logiciels propriétaires ! une bonne adresse pour démarrer : Framasoft. Vous y trouverez une myriade d'informations sur le monde du Libre ainsi qu'un annuaire des logiciels libres et tout un tas de services libres alternatifs aux services les plus connus.
  • changez le système d'exploitation propriétaire de votre ordinateur (généralement un PC sous Windows) pour passer à un système d'exploitation libre basé sur Linux, en commençant par la version accessible au plus grand nombre : Ubuntu, sur laquelle vous trouverez de nombreux outils d'accessibilité, ou alors, testez Handylinux, la distribution Gnu/Linux avec accessibilité au handicap (renommée depuis Projet DFLinux).

Les commentaires sont fermés.